Petit tour au Brésil

Nous sommes rentré au Brésil par Foz do Iguaçu pour un petit passage par ce pays dont nous avons déjà parcouru le nord est et un peu le centre.
Au passage nous avons fait une petite visite au barrage gigantesque d’Itapu, réalisation très controversée lors de sa réalisation, que nous n’avions pas pu voir lors de notre premier passage à Foz.
Contrairement au centre, la route de Foz à Porto Alegre est très variée et assez agréable. Elle serpente en sommet de crête dominant de nombreux vallons agricoles. Le but était de traverser pour aller visiter la côte atlantique en revenant vers l’Uruguay.
Petit passage à Porto Alegre, haut lieu du forum social mondial. De beaux bâtiments coloniaux ont été bien conservés comme vous pouvez voir sur les photos. Le reste de notre parcours nous a conduit sur la cote dénommée « côte Gaùcho ». Là aussi la route est assez variée, elle longue des lagunes au milieu d’immenses fazendas consacrées à l’élevage du bétail, mais aussi passe au milieu de forêts de pins qui sont exploitées pour le bois mais aussi pour la résine. La méthode d’extraction de la résine est la même que celle qui était utilisée en France. Par contre vous pourrez voir, sur les photos, que la méthode de séchage du bois est complètement différente de la notre.
La côte par elle même est jolie, avec des plages à perte de vue et un sable par endroit très blanc. Malheureusement la température, malgré le soleil, ne permet pas encore la baignade, surtout le vent omniprésent. Par contre cela nous a permis de faire de magnifiques bivouacs sauvages. Car, contrairement à d’autres parties du Brésil, ici nous sommes sentis en toute quiétude.
Comme partout où nous sommes passés dans ce pays le contact est facile, cela nous a permis de découvrir une méthode de pêche au filet pratiquée par les anciens. Ils mettent et retirent les filets à l’aide de cordes circulant dans des anneaux fixés en corps morts. Comme cela on peut manœuvrer un filet de 30 à 40 m seul et sans se mouiller. Ainsi nous avons pu acheter du poisson frais à griller pour le soir même.
Pour rejoindre Rio Grande nous avons eu recours à une barge et ensuite en route pour l’Uruguay. C’est au passage de la frontière que nous ne nous sommes rendu compte que nous avions traversé le pays dans la plus totale illégalité pour le véhicule.. En effet le Brésil a complètement modifié sont règlement d’importation temporaire des véhicules étrangers en beaucoup plus simple. Nous, nous avons simplifié encore plus en oubliant d’inscrire le véhicule sur le papier d’entrée des personnes. Comme personne ne s’en est rendue compte tout va bien. Pas vu pas pris…. Bon on ne recommencera pas, car en cas de contrôle c’était amende assurée !!

Une petit résumé photos à voir dans le menu photo ou ICI où vous pourrez aussi voir un modèle original et unique de cellule sur pickup brésilien !

Une page résumant nos impressions lors de la traversée du Paraguay est accessible dans le menu « Pays traversé ».

La page de nos derniers bivouacs dans le menu ou « sommes nous » a été mise à jour.

A propos Raymond

Retraités voyageurs, amoureux de l'Amérique du sud
Taggé , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *