Sur la route du café

Nous avons commencé notre remontée vers le nord. Donc il était incontournable de faire la route du café. En fait il s’agit simplement de l’autoroute qui traverse la région qui est dénommée ainsi.

Nous avons quitté le goudron pour prendre les chemins de montagne au milieu des champs de café, ce qui nous a permis de découvrir de supers paysages.

Pour bivouaquer peu d’espace le long des pistes abruptes, donc nous avons squatté un bout de terrain chez l’habitant, la cellule rentrait juste sur la seule partie plate !

Nous avons été invité à découvrir la confection de la « natincha », préparation à base de maïs, assez complexe et longue. Cette préparation  donne lieu à une petite fête  qui rassemble la famille. La natincha se consomme chaude, aprés les 2H de cuisson ou froide le lendemain. L’accueil des colombiens, une fois de plus, a été vraiment super.

Nous avons shunter la ville de Medellin, grosse métropole vouée au commerce pour faire une petite halte dans la petite ville de Santa Fé de Antoquia, une cinquantaine de kilomètre plus au nord.

Petite ville qui a gardé tous son caractère colonial, pas suffisamment mis en valeur à notre goût.

Les photos ICI ou dans le menu photo.

 

 

 

A propos Raymond

Retraités voyageurs, amoureux de l'Amérique du sud
Taggé , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *