L’Uruguay

Du point de vue pratique l’Uruguay ne pose pas de soucis particulier.
Entrée du véhicule un papier est remplie avec la carte grise, à conserver et à remettre à la sortie. Mais comme dans les autres pays il faut être le propriètaire du véhicule sinon la procèdure est beaucoup plus compliquée, voir impossible. Pas de vérification d’assurance.
Pour le reste de la vie courante, retrait d’argent ou paiement avec la CB aucun soucis. Les acces wifi sont assez facile, beaucoup de station ou de bar et restaurants sont équipés.
Un pays calme, acceuillant, nous avons trouvés les gens sympatiques et avenant. Les uruguayens ne manquent pas de parler de leur culture en comparaison avec l’Europe et des fois l’on se rend compte qu’ils connaissent mieux la notre, que nous la leur.
Nous avons pratiqué des bivouacs en « sauvage » comme en ville sans aucunes appréhentions.
Par contre nous avons trouvé le niveau de vie assez élevé, la nourriture comme le carburant. C’est un pays producteur de viande, mais les prix locaux restent très haut car l’essentiel de la production est destinée à l’export, au grand regret des habitants.
Le tourisme de masse, pour l’instant essentiellement argentin, est en train de prendre un place économique prépondérante avec tout que cela engendre, bétonnage intensif, zone réservée, « attrape touriste » etc..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *