Découverte du Nicaragua

Nous voila entrés au Nicaragua. Comme le Costa Rica est constitué de pas mal de volcans toujours actifs et bordés par les deux océans, Atlantique et Pacifique. Ont y trouve de très belles plages, côté pacifique, le côté mer caraïbe n’est quasiment pas accessible. C’est aussi le pays qui possède le plus grand lac de l’Amérique centrale.

Un pays qui a aussi un lourd passé de luttes, contre la colonisation espagnole mais aussi contre les États Unis dont certains mercenaires voulaient faire de l’Amérique centrale un réservoir d’esclaves. Ensuite des luttes contre la dictature et la révolution sandiniste. De nombreuses traces de ce passé sont présentes et beaucoup d’hommages sont rendus sous formes de fresques ou de plaques commémoratives aux combattants.

Malheureusement un des pays les plus pauvres de l’Amérique centrale avec environ 45 % de la population en dessous du seuil de pauvreté. Là aussi de forts contrastes existent entre les travailleurs de la terre et les couches moyennes. Certaines villes balnéaires ont un faux air de côte d’azur avec de belles maisons à flans de falaise et des bateaux stationnés dans la baie comme à San Juan del Sur. Mais dans la campagne, qui a peu de routes goudronnées, c’est la pauvreté qui s’affiche. Un nouvel espoir de développement vient de naître, avec la signature d’un contrat, avec la Chine, de construction d’un nouveau canal inter océanique, permettant des passages de bateaux plus grands que dans celui de Panama. Un vaste chantier, qui d’après le président serait le moyen de sortir le pays de la pauvreté. La population semble assez favorable à ce projet.

Nous avons visité la capitale, Managua, qui a la particularités de ne pas avoir de vrai centre ville. On y voit encore les traces du dernier tremblement de terre de 1972 notamment sur l’ancienne cathédrale qui en avait déjà subit un après le début de sa construction en 1931.

Une nouvelle cathédrale, à l’architecture très surprenante a été édifiée, tout est question de goûts…..

Au passage nous avons fait une petite halte dans les villes de Massaya et de Granada qui ont gardées une assez belle architecture coloniale.

Les photos ICI.

A propos Raymond

Retraités voyageurs, amoureux de l'Amérique du sud
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *